MÉDECIN AYURVÉDIQUE – LES PLANTES POUR SE TRANSFORMER

MÉDECIN AYURVÉDIQUE – LES PLANTES POUR SE TRANSFORMER
À l’ashram, lors de sevas (service désintéressé), j’ai eu l’occasion de traduire des rendez-vous pour des personnes chez l’astrologue, le médecin,… Et j’ai eu l’opportunité d’accompagner un jeune homme chez le médecin ayurvédique pour la fin de sa cure. Il avait une maladie inconnue, était fatigué et en manque de sens dans la vie.
Et vous savez ce que le médecin lui a prescrit en plus de quelques plantes ?
Parler aux plantes et en faire pousser.
Les regarder grandir, prendre soin d’elles.
Communiquer avec les plantes pour mieux communiquer avec lui-même, avec l’autre.
Pour apprendre à gérer son hypersensibilité, prendre du recul quant à ses émotions, ne pas tout prendre personnellement.
Pour se comprendre lui-même, comprendre l’autre.
Comprendre le sens, son sens de la Vie.
Observer la plante pousser, s’inspirer de sa croissance et grandir avec elle.
Waouh ! Waouh…
Bien loin de la médecine conventionnelle, ce médecin avait une vision tellement ouverte et globale de l’être humain ! Il m’a vraiment touché par sa profonde écoute, sa bienveillance, sa sincérité, son ouverture !
Les arbres et les plantes sont de véritables guides  des guides sur le cycle de la Vie !
Comment puis-je épanouir mes branches sans trouver mes racines ? Comment puis-je faire apporter la sève jusqu’aux fruits sans ancrage ? Comment puis-je étendre mes branches vers la lumière du soleil sans que mes racines ne s’enfoncent profondément dans la Terre Mère ?
Nos racines terrestres et célestes (car une plante se nourrit également de soleil) sont notre connexion à la Source de Vie. Un équilibre à développer, entre Terre et Ciel, pour s’épanouir dans notre centre, notre Coeur  La sève circule en nous, elle nourrit les feuilles, les fleurs, les fruits, elle nourrit nos rêves, nos projets, nos prises de conscience, jusqu’à ce que ceux-ci, mûrs et savoureux, retournent à la Terre et l’enrichissement. Ainsi, de cycles en cycles, notre arbre intérieur s’épanouit et réalise ce pour quoi il vit !

Je vous embrasse chères fleurs et chers arbres d’amour !!!

Adeline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *